Roland Lavantureux

Roland Lavantureux est un vigneron réservé mais bosseur. Il n’aime pas se faire mousser, ni jouer les stars. Son métier, il le maîtrise et cela lui suffit bien.

Le début de l’histoire est un BTS viti œno à Beaune alors qu’il est tout jeune, et un premier poste chez Moët & Chandon. C’est en 1979 qu’il reprend le domaine familial suite au décès inopiné de son père, et d’autres avatars familiaux bien tristes. Il reprend donc la petite vigne paternelle et commence à louer ça et là des parcelles de vignes.

Le domaine s’étend aujourd’hui sur 19 hectares dont 14,5 en appellation Chablis et 4.5 en Petit Chablis.

A la vigne, le désherbant est proscrit. 3 labours par an minimum sont effectués, dont une partie enherbée. « C’est à la mode mais ça fait plus de 20 ans que je fais ça », appuie Roland. Pour les traitements, il suit le programme mis en place par la Chambre d’Agriculture qui est très modéré et intelligent. Contrairement à certains qui ne veulent pas prendre de risques et protègent leur récolte à tout prix, il préfère modérer ses traitements et faire confiance à son expérience.

Au chai, rien de révolutionnaire. Pressoir pneumatique, cuves thermorégulées, un essai cette année sur fûts, « on verra bien. C’est une idée du fiston ».

  • Bourgogne
  • France

Bouteilles

Votre produit a bien été ajouté au panier